GUIDE DU CONSOMMATEUR VERT


Arrétez de réver, les produits "100% verts" n'existe pas. Par contre certains produits sont vraiment bon pour l'environnement, c'est a dire moins de consommation en eau, moins de polution et d'énergie.

Afin de savoir qu'elle le dégré de qualité d'un produit, il faut regarder son impact de sa conception jusqu'a son la fin de son usage (recyclage, mise en décharge, ou incinéré) ainsi en prend toute sa composition en compte et les moyens mis en oeuvre pour le concevoir ainsi que pour sa destruction.


Une fois toutes ces données mise sur table, ils sont comparées.
De tels études sont faites mais non généralisées, ni traduites simplement, ni sous forme de normalisation pour le consommateur; mais cela est compréhensible car le choix de privilégier tel ou tel produits ne peut se faire son prendre en considéraiton leur impact sur l'environnement.
Quoi qu'il en soit, nous allons essayer de vous inculquer les choses qui semble le plus efficace pour préserver notre environnement tout en consommant de façon naturel.

Déjà nous allons commencé par un exemple très simple :

SE DEPLACER ECOLOGIQUEMENT

REDUIRE L'UTILISATION DES VEHICULES
Le secteur le plus néfastes pour l'environnement est les secteur des transports routier, il génère pollution, dérèglement climatique, dégradation de la qualité de lair dans les villes. En plus, ce secteur est dépendant du pétrole à hauteur de 88 % et génère près de 4 % des émissions de gaz Carbonique (CO²) , plus particulièrement issus des voitures.
Des progrès en réduction d'émission de CO² a été constaté avec l'arrivé des nouvelles voitures (de l'ordre de 14% de puis 10 ans) et cela avec l'augmentation énorme du kilométrage moyen parcouru (multiplié par 6,5 depuis les années 60).

I- S'organiser pour les petits trajets

Les Eliminés les petits trajet en voiture, nous ne saisserons de vous le répéter car ce sont les pires parcours, les moteurs encore froid consomment 2 fois plus.
Soyez imaginatif pour la dépose des enfants, de plus en plus le « Pédibus » petit bus pedestre en groupe conduit par des parents qui se charge d'organiser le ramassage selon un parcours optimisé, le meme concepte est traduit en « vélobus »

II- Se déplacer entre la maison et le travail

En ville, privilégié les déplacements en transport en commun public (bus) plutôt qu'en voiture vous contribuerez à la division par 2 des émissions de CO², encore mieux l'utilisation des métros ou tramways le réduit a zéro.
Le co-voiturage souvent pratiqué entre employés de meme entreprise, entre voisins faisant le meme parcours, une vraiment économie financière pour les pratiquant et un vrai bénéfice pour l'environnement; a ce titre beaucoup d'entreprise ou administration prennent en charge elles-memes l'organisation du co-voiturage et allant meme a financer un taxi en cas d'imprévu.



Les PDE (Plan de Déplacement Entreprise) aidées et encouragées par l'ADEME et les instances locales de l'état, les entreprises mettant en place un système de navette pour leurs salariés entre les gares et le lieu de travail, la tarifs réduits aux transports en commun. Vous aussi vous pouvez le suggérer a votre employeur de mettre en place ce système via vos comités d'entreprise ou vos représentants du personnel.
Le Co-usage basé sur le principe de auto-partage, une société achète et entretient plusieurs voitures, mis a disposition d'abonnés. Ce système est assez onéreux (100€ en moyenne) mais la facilité d'avoir a tout moment un véhicule dans un parking parisien (par exemple) est un bel avantage. La facturation est au kilométrage et au temps d'immobilisation du véhicule, ceci est de loin inférieur au cout d'une location standard pour courte durrée (rentable pour un kilométrage inférieur a 10000 Km par an). Ce concepte d'ésengorge les centres-villes et réduit le taux d'utilisation des voitures, mais pas le nombre de kilomètre.

Le « must » c'est que certaines société ont un parc de voiture dite « verte ».

III- Déplacement en vacance

Pourquoi les voyageurs utilisent plutôt leurs voitures que les transports en commun ?Pour le Besoin d'espace pour les bagages et en besoin incessant de mobilité sur le lieu de vacance.
Des vacances inclus un besoin important de bagage, a ce titre la SNCF à mis en place en service de bagages à domicile, pris de chez vous, les bagages vous attendrons sur votre lieux de destination le cout de ce service, 25 € pour une personnes et 11€ pour la personne supplémentaire, un service pour la prise en charge des vélos par la SNCF est aussi mis en place (www.velo.sncf.com).

Pour la mobilité, un service train+auto existe mais il est assez honéreux, mais le point fort pour ce service est que a votre arrivé a destination, un véhicule vous attendra avec vos bagages a l'intérieur; néanmoins pour des petites »virées » une location ponctuelle de véhicule et assez intéressant.